Cheesecake aux Myrtilles

Il ne faut pas se leurrer: j’aime les myrtilles. Il y a plus néfaste, mais dans mon cas, on peut parler d’addiction. Généralement sous forme de jus ou de yaourt (ou de liqueur…), je ne les cuisine que rarement.

Il faut dire que je fais peu de dessert. Et là, en cette fin d’après midi, une envie subite. Je me lance.

Ingrédients pour 4

Préparation

Préchauffer le four à 180°.

Broyer les biscuits, et mélanger dans un saladier avec le beurre fondu.

Prendre un moule, idéalement un moule à charnière (n’en ayant pas, je tente le moule à soufflé). Le tapisser de papier sulfurisé, et tasser la les biscuits au beurre. Laisser reposer au frais en attendant.

Mélanger le Philadelphia et les petits suisses, ajouter le sucre. Incorporer les oeufs un par un, puis les myrtilles (en garder un peu pour la déco).

Verser dans le moule, et cuire 45 minutes à 180°C.

Laisser refroidir dans le moule.

Note 1: n’envisagez pas un dessert léger loin s’en faut, même si le fait d’utiliser des petits suisses atténue le massacre (par rapport aux recettes que j’ai croisé avec crème fraiche ou assimilée). Mais c’est un dessert, alors hein, des fois, il faut pas hésiter. On peut donc envisager de le prévoir pour 6… ou de finir le lendemain.

Note 2: au démoulage, tout est parti en … vrille. Prévoir de tester en faisant dans des petits ramequins individuels (que l’on ne démoule pas). Ou d’acheter un moule à charnière.

Pour en savoir plus sur le Cheesecake, je vous conseille cette petite leçon, découverte après coup…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *