Notes sur les recettes

Les quantités sont aléatoires ?

Les recettes sont souvent approximatives du côté des quantités.

Mais il est vrai que je cuisine souvent ainsi, à la louche, à l’inspiration, en fonction de ce qui reste, de l’humeur du moment.

Il faut reconnaître que, hors la pâtisserie, c’est rarement très important. Il ne faut pas – à mon sens – hésiter à expérimenter, prendre des libertés (et des notes) et rajouter un chouia de ceci, une pointe de cela, une poignée d’autre chose…

Chose importante : la plupart des recettes sont basées pour 2 personnes (sauf indication contraire), vu que nous sommes 2 à la maison… Mais vu que le troisième est arrivé il y a quelques temps, elles deviennent de plus en plus pour 3; bref, c’est indiqué…)

Il n’y a jamais de sel, de poivre, d’ail ?

Pour des raisons de régime, le sel est limité à la maison. Il est vrai qu’on a tendance à trop en manger en général ce qui n’est pas bon pour la santé. Mais il est vrai qu’une petite pointe de sel ne gâche pas le gout non plus…

Mais comme disait ma grand mère : on peut toujours en rajouter, jamais en enlever. Je crois d’ailleurs qu’elle n’est pas la seule à le dire. Considérons donc que dans les recettes (salées…) le sel est plus ou moins sous entendu, à doser selon vos habitudes et votre goût.

Pour le poivre, c’est plus ou moins le même raisonnement !

Quand à l’ail… Ma foi, la raison est encore plus simple : je n’aime pas l’ail. Je le remplace donc souvent par de l’échalotte, de l’oignon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *